XEFI Carrières - Services informatiques, bureautiques, logiciel et Cloud

Chrystèle SIMLER

XEFI-Chrystele-Simler

Si j’en suis là, c’est que… 
Je m’en suis donné les moyens et que je n’ai jamais eu peur de demander ce que je voulais.

Qu’avez-vous trouvé chez XEFI et que vous n’auriez pu prévoir ? 
Finalement, j’ai compris que l’acte de vente était un vrai service que l’on pouvait rendre, et qu’il n’y avait rien de négatif à se soucier des rentrées d’argent et à faire du commerce, tant que celui-ci reste intègre vis-à-vis du client. À partir de ce moment-là, chaque partie repart gagnante.

Parce qu’un bon voyageur sait ajuster son itinéraire, Chrystèle n’a eu de cesse de sonder les ailleurs pour bâtir sa carrière. L’ancienne conceptrice d’excursions, qui balisait les élans touristiques, s’en est ainsi allée explorer les méandres de l’informatique : « je n’y connaissais rien, je ne savais même pas qu’une carte graphique pouvait avoir différents entraxes ! »

Bien qu’elle ait démarré chez XEFI en tant qu’experte des marchés publics, elle ne se priva pas d’exercer son goût pour les horizons inconnus, et vit se relayer pas moins de trois postes en cinq ans d’une course assidue.
Ses journées s’étalent désormais sur les responsabilités d’assistante qui passent peu à peu du commercial à la direction : « mon but, c’est d’avoir pris cent pour cent de ce nouveau poste d’ici 2020. J’ai su évoluer car on laisse l’opportunité à chacun de toucher à ce qu’il aimerait faire. Et c’est la même progression avec le sport ! En arrivant ici, j’étais une coureuse du dimanche, mais on a la chance d’avoir un coach engagé par XEFI, avec qui on peut suivre un programme personnalisé. Depuis que j’ai commencé, je ne m’arrête plus, je transpire tous les midis ! »

XEFI-Chrystele-Simler

Entre les demandes de devis et les commandes de produits, entre la supervision d’un décorateur pour ajuster les nouveaux offices et la gestion des compétences internes attribuée d’office, entre les saluts éclairs et les facturations salutaires, entre les rires en embardées et l’aiguillage des collègues fraîchement débarqués, cette curieuse enchaîne les tâches comme les sessions de crossfit : sans jamais que son entrain ne s’effrite – « J’aime avoir du flux ! »

Une persistance qui lui permit de vivre intensément son premier jour et les suivants, elle qui poussa la porte de XEFI en pleine réunion annuelle dont la rudesse ne s’est avérée que le vernis de la justesse : « Ce premier jour a été assez marquant, il est clair que tout le monde ne peut pas travailler chez XEFI. Ici il faut vraiment mouiller le maillot.

En revanche, ceux qui restent sont câblés de la même manière, c’est la rigueur, l’entraide, la convivialité, et les objectifs à la fin du mois ! »

La « très campagnarde », dont les semaines trépidantes la tiennent en haleine comme les pages d’un thriller signé Jean-Christophe Grangé, a ainsi su sédentariser le titre de sa fonction grâce aux efforts donnés et aux compétences engrangées.

Suivre Chrystèle SIMLER sur LinkedIn
Site web TRAFALGAR Maison de portraits
Télécharger le portrait en format PDF
Crédits Photos TRAFALGAR Maison de portraits et Camille Brasselet

Chrystèle a beau voir les lignes de perspective se conformer à celles de ses desseins dans la conduite de projet, elle n’abandonne pas pour autant les visées chiffrées qui doivent se réaliser sous l’égide de la trinité accueil, engagement, rapidité – « J’envoie les devis avant même que l’interlocuteur ne raccroche le téléphone. Ici, tout le monde vend, et le fait d’avoir les résultats en temps réel motive énormément. Tout compte, même la vente d’un écran à cent euros. »

C’est chez XEFI, dans l’instantanéité de l’action, qu’elle parvient à créer des résonances dont les échos lui reviennent en reconnaissance.

Car par-delà les fiches de salaires plus radieuses et certaines réjouissances à se réunir entre collègues autour d’une table étoilée, la battante trouve gratitude dans l’attitude de clients délaissant volontiers étiquettes et convenances pour une proximité de confiance : « Le simple fait qu’ils m’appellent par mon prénom est la preuve que je suis parvenue à instaurer ce lien particulier et chaleureux. »

Fidèle à son esprit de sportive qui la pousse à dépasser les monts et les records comme à passer le front de son confort, Chrystèle s’évertue à fondre sa ferveur dans l’essor des affaires, elle qui a toujours « à cœur de prouver qu’elle peut le faire ».