XEFI Carrières - Services informatiques, bureautiques, logiciel et Cloud

Alexandre Rambaud

Si j’en suis là, c’est que…

Ce ne sont pas que des mots : la vraie exigence, le mouvement constant, le tout, tout de suite, c’est vraiment ce que l’on trouve chez nous, et ce qui nous permet de nous différencier. Pour certaines personnes, cela peut être difficile d’intégrer que nous sommes toujours à fond, mais c’est vrai que notre engagement est absolu.

Qu’avez-vous trouvé chez XEFI et que vous n’auriez pu prévoir ?

De véritables amis ! La frontière est devenue tellement fine entre la sphère personnelle et la sphère professionnelle que ma mère, qui travaille depuis longtemps chez XEFI côté juridique, oublie que le bureau n’est pas forcément un endroit pour raconter les anecdotes gênantes de mon enfance !

Alexandre Rambaud Trafalgar Maison de Portraits Camille Brasselet

Quand certains gérants aux allures de géants se retirent dans leurs bureaux calfeutrés, Alexandre est de ces directeurs qui prônent le terrain et la proximité ; qu’il plonge la main dans le cambouis ou l’accroche au combiné, il pose le cadre pour manager soixante talents sans jamais prêter garde au cadran : « Depuis que je suis là, ça ne m’est jamais arrivé de regarder ma montre et de me dire “ça va être long !” Persuader les clients, c’était pour moi le métier le plus difficile.
J’ai compris ici qu’il suffit d’être convaincu de ce que
l’on vend, convaincu d’améliorer le quotidien d’autrui. » Si l’univers XEFI se construisait déjà dans son imaginaire par la voix de sa mère qui lui racontait, enfant, comptes et faits de cette entreprise toujours à la page, c’est à force d’une longue expérience qu’a pu s’affermir sa confiance. Choisissant sa voie dans les études de commerce – « juste parce que c’était la mode » –, c’est finalement celle de Sacha qu’il décide d’écouter.
Abandonnant le marketing pour une première mission au sein du groupe, Alexandre développe un logiciel avec la logique des passionnés de jeux-vidéo, et se sent au niveau pour lier ludique et technique informatique. S’il y découvre ses propres appétences, Alexandre ne parvient pas à oublier ses rêves de grandeur, projetés sur sa mappemonde. Après trois années à globetrotter sous d’autres intitulés, le voyageur finit par se lasser et par rejoindre Lyon ; il rentre chez XEFI comme on rentre à la maison : « J’ai été surpris, à mon retour, de retrouver à leur poste tous ceux que j’avais rencontrés lors de ma première expérience
chez XEFI. C’était comme un repère, c’était rassurant de se dire que les collaborateurs ne s’en vont pas, qu’ils se sentent bien où ils sont ! Avec le recul, je me dis que je n’aurais pas dû partir aussi longtemps. « 

De la technique au commerce, jusqu’au management d’équipe, Alexandre eut beau être porté par des vents favorables, il sait grâce à l’humilité des conseils paternels qu’ils peuvent aussi finir par tourner.
Au cours de sa carrière chez XEFI, une désertion des  fournisseurs obligea le responsable de système d’information qu’il était à monter au front. Sans sourciller, l’entreprenant prit en charge la partie software avant même de décrocher cette fonction qui lui ouvrit une promotion, et le fit aussitôt devenir directeur d’exploitation. Plutôt qu’à la baguette, Alexandre mène à la manette son esprit de compétition sur Fifa ; il coach, forme, et se plaît à positionner les meilleurs buteurs parmi ceux qui viennent tout juste d’enfiler les crampons du métier : « Des alternants, des petits
jeunes qui ont vraiment des personnalités à part. Les voir grandir et s’épanouir au sein de mon équipe, c’est génial pour moi ! Il n’y a rien de plus plaisant que de recruter et de découvrir des gens qui s’avèrent exceptionnels dans le temps. »

La solidarité est peut-être affaire d’ancrage, d’esprit de corps et d’amitié, elle se solidifie aussi sous le souci de l’efficacité : « Un jour, j’ai déclaré devant une salle comble que chez XEFI, nous répondons toujours en trois sonneries. Un des clients a rétorqué “Ah, oui, voyons ça : j’appelle votre service client et je mets le haut-parleur !” Ça a sonné une fois, deux fois, puis ça a décroché, à la stupeur de tous ! Ce moment-là, je l’ai finalement vécu comme une petite victoire collective ! » Un service client cinq étoiles formant une constellation bien familière pour ce passionné de conquête spatiale : « Ce que j’adore c’est l’inconnu, c’est l’aventure ! Sur Terre, c’est compliqué d’être un explorateur, tout est quadrillé, alors que dans l’espace, tout reste à découvrir. »
Chez XEFI, Alexandre continuera donc de s’émerveiller face aux idées qui fusent sans manière, et de participer à ce que les chiffres s’envolent par-delà la stratosphère.

Suivre Alexandre Rambaud sur LinkedIn
Site web TRAFALGAR Maison de portraits
Télécharger le portrait en format PDF
Crédits Photos TRAFALGAR Maison de portraits et Camille Brasselet